Bannir les petits sacs de plastique à usage unique que l'on utilise dans les épiceries pour les fruits et les légumes en vrac, c'est la mission que se donne une entreprise d'économie sociale de Saint-Mathieu-du-Parc, en Mauricie. On y fabrique, chaque semaine, une centaine de petits sacs réutilisables avec de vieux rideaux et du fil de pêche.

Leur utilisation est encore marginale, mais la demande est grandissante observe la directrice générale de la Maison La Tradition, Martine Champagne.

Ce produit de l’heure parmi tous ceux fabriqués à la Maison La Tradition.

En utilisant des rideaux de type plein jour et du fil de pêche, l’entreprise d’économie sociale a voulu rendre ces petits sacs destinés à l’achat de fruits et de légumes en vrac très légers.

Gina Gagnon, une retraitée membre de la Maison La Tradition, travaille à la production de ce produit à bas coûts, ce qui permet de vendre le produit fini à bon prix.

Demande grandissante

Légers, mais aussi faciles d’entretien, la directrice de l’entreprise d’économie sociale, Mme Gagnon, remarque que la demande est de plus en plus forte.

Même s’ils sont peu visibles dans les supermarchés, de petits joueurs ont décidé d’en vendre.

La Tradition compte une dizaine de distributeurs et parmi eux, Épicerie Langlois.

Et si le consommateur décide d'intégrer le « vrac sac » à son quotidien, la maison La Tradition se dit prête à multiplier sa production.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine