Retour

Se lancer dans le vide pour la sclérose en plaques

Un groupe constitué d'une vingtaine de personnes a participé à un événement de « décalade » samedi à l'hôtel Delta de Trois-Rivières, au profit de la Société canadienne de la sclérose en plaques. Le but est certes d'amasser de l'argent pour la recherche, mais aussi de faire connaître la maladie.

Chaque participant a amassé 500 dollars, totalisant une somme de 10 000 dollars, remise à la section locale de l'organisation en Mauricie.

« L'idée de base de la décalade c'est que nous les personnes qui sommes atteintes de la sclérose en plaques, on est toujours comme assis au bord du toit, on est prêt à se tirer dans le vide », résume le président du conseil d'administration de la section locale de la Société canadienne de la sclérose en plaques, Denis Baribeau. 

Ces descentes consistent à descendre un édifice à étages, en marchant, tout en étant retenus par des câblages.

La maladie touche le système nerveux central et affecte souvent la capacité de marcher. « C'est la maladie neurologique la plus répandue chez les jeunes adultes », se désole la directrice de l'organisation en Mauricie, Francine Lamarche.

Plus de 500 personnes souffrent de sclérose en plaques en Mauricie, selon les données de la Société canadienne de la sclérose en plaques.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine