Retour

Services supralocaux : deux fois plus cher pour les non-résidents de Shawinigan

Les citoyens qui n'habitent pas Shawinigan et qui utilisent les installations de loisir doivent s'attendre à une facture salée dès cet automne. La Ville de Shawinigan a adopté une résolution mardi soir au conseil municipal pour modifier les tarifs des activités de loisir.

Un texte de Claudie Simard

Tel qu’il l’avait annoncé, le maire de Shawinigan Michel Angers compte imposer la facture des services supralocaux aux non-résidents de la ville qui les utilisent.

La grille tarifaire adoptée mardi divise désormais les résidents de Shawinigan et les non-résidents.

Michel Angers estime que les prix sont « raisonnables » et explique qu’il faut « regarder l’ensemble de l’œuvre ».

Il affirme que la tarification correspond au coût d’opération de la Ville de Shawinigan.

« Construire une bibliothèque, entretenir une bibliothèque, faire tout ça, ça coûte énormément d’argent aux citoyens de Shawinigan », a-t-il expliqué.

À défaut d’avoir obtenu une entente directement avec les municipalités, celles-ci devront s’entendre avec leurs citoyens pour payer les inscriptions à la Ville de Shawinigan.

Certains citoyens de Shawinigan rencontrés lors du conseil municipal ont cependant quelques réserves au sujet de cette décision.

Ils espèrent que ce litige ne découragera pas leurs « voisins » de venir participer à la vie de Shawinigan.

Plus d'articles

Commentaires