Retour

Simulation d'interventions d'urgence à Trois-Rivières

Plus de cent bénévoles ont pris part à une simulation de situations d'urgence samedi à Trois-Rivières. Cet exercice a eu lieu pendant le 3e Rendez-vous bénévole en sécurité civile. Les conditions de catastrophes naturelles étaient notamment reproduites.

« On [a vécu] une microrafale, un événement météorologique extrême avec des grands vents. Le scénario veut que Trois-Rivières ait subi d'importants dommages sur l'ensemble de son territoire et a fragmenté des secteurs de la ville », explique le directeur de ces simulations Michel C. Doré.

Toujours selon le scénario, la communauté de bénévoles s'est vue confier un secteur précis, celui de Saint-Louis-de-France.

Comme c'est le cas lors d'une intervention de recherche ou de sauvetage, les bénévoles disposent de peu d'informations.

« C'est dans ces occasions-là qu'on doit connaître qui sont nos partenaires, de quelle façon qu'ils travaillent. Un exercice comme celui-là, ça nous permet de voir nos forces, nos faiblesses, puis de mieux nous préparer », dit Raynald Leclerc, directeur général du Service d'intervention d'urgence civile du Québec.

L'exercice visait à démontrer ce que peuvent faire les organismes bénévoles en sécurité civile au Québec.

La simulation devait avoir lieu avant l'été, mais a été reportée en raison des inondations du printemps.

D'après les informations de Jérôme Roy

Plus d'articles

Commentaires