Retour

Spectacle de Céline Dion à Trois-Rivières : le maire Lévesque fait le point sur les ratés de la vente de billets

« On ne veut plus que ça arrive », a répété le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, au terme d'une rencontre de plus d'une heure mercredi, visant à dresser le bilan des ratés informatiques lors de la vente en ligne des billets pour le spectacle-bénéfice de Céline Dion le 30 août à l'Amphitéâtre Cogéco.

Le maire a rencontré les responsables de la Corporation de développement culturel et de la Corporation des événements de Trois-Rivières, impliquées dans la mise en vente des billets. Yves Lévesque affirme que d'autres options seront envisagées par la Ville pour que ces problèmes ne se reproduisent plus.

Les ratés informatiques de samedi ont empêché beaucoup de gens de se procurer des billets et causé aussi du mécontentement chez ceux qui ont dû attendre des heures avant de s'en procurer.

Yves Lévesque n'écarte pas l'idée de ne plus faire affaire avec le Réseau Ovation pour de prochains événements semblables. Il est déçu de l'efficacité du système, mais aussi du peu de suivi qu'il dit avoir eu de l'entreprise à la suite des problèmes. Le maire précise qu'il veut faire affaire avec « des joueurs qui ont de l'expérience dans le domaine ».

« Pas de commentaire » de la part du Réseau Ovation

Le directeur général du Réseau Ovation ne souhaite émettre aucun commentaire en lien avec cette affaire.

« Pour le moment, je n'ai absolument rien à dire pour la simple et bonne raison qu'on est en train de regarder le dossier avec J-Antonio Thompson qui est mon client », a expliqué Alain Chevrette. Il n'a pas non plus souhaité réagir à la possibilité évoquée de ne plus faire affaire avec Ovation à l'avenir.

En entrevue à l'émission Chez nous le matin, le maire Lévesque a reconnu que Trois-Rivières a mal paru dans cette histoire.

« Pour les gens de l'extérieur, c'est un désappointement total. La bonne chose là-dedans : les gens de Trois-Rivières ont pu se procurer des billets assez rapidement. »

La Ville de Trois-Rivières et les organismes impliqués dans la vente des billets pour le spectacle de Céline Dion savaient qu'il y aurait une forte demande. Le maire Lévesque raconte qu'il avait demandé à plusieurs reprises si tout avait été prévu et testé pour l'occasion. On lui aurait assuré que c'était le cas.

Ce n'est pas la première fois que Trois-Rivières connaît des ratés lors de la vente en ligne de billets pour un gros événement. L'an dernier, la venue du groupe ZZ Top à l'Amphithéâtre Cogeco avait occasionné les mêmes problèmes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine