Retour

Stolt LNGaz à Bécancour : le projet stagne, mais n'est pas annulé

Contrairement à ce qui a été rapporté par certains médias, le projet d'usine de liquéfaction de gaz naturel de Stolt LN Gaz à Bécancour n'a pas été annulé, bien qu'il stagne depuis plusieurs mois.

Le porte-parole de Stolt LN Gaz au Québec, joint lundi soir, reconnaît que le projet stagne et que l'activité a ralenti le 31 décembre, mais il nie qu'il ait été annulé en bonne et due forme. Il soutient aussi que tous les acteurs au dossier sont bien au courant de la situation, ce que confirme le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois.

L'entreprise Stolt LN Gaz a joint le maire de Bécancour pour le rassurer lundi à la suite de la diffusion dans certains médias d'une nouvelle selon laquelle le projet d'usine à Bécancour était mort. « En ce qui nous concerne, dit le maire, on continue à penser que le projet est toujours vivant, il n'y a pas de cadavre nulle part à ce moment-ci, il n'y a rien à enterrer. »

 Le maire Dubois s'attend à avoir plus de nouvelles cet été, mais ne croit pas que le début des travaux de construction puisse commencer à ce moment-là. « Le marché n'est tout simplement pas là pour l'instant », résume-t-il. Stolt LN Gaz devait initialement commencer la construction de son usine de Bécancour au printemps 2016.

Jean-Guy Dubois convient qu'il est « tanné » de voir les projets passer sans se réaliser. « J'ai hâte d'en voir arriver au moins un premier », convient le maire. Un autre projet d'usine à Bécancour, celui d'IFFCO Canada, se trouve un peu dans la même situation que le projet de Stolt LN Gaz.

Avec les informations de Pierre-André Cloutier et Marilyn Marceau.

Plus d'articles