Retour

Surveillance policière accrue : moins d'accidents sur la 155

La Sûreté du Québec (SQ) a émis 484 constats d'infraction dont 445 étaient liés à la vitesse au volant depuis l'accident qui a coûté la vie à une mère et sa fille le 4 janvier dernier.

Les policiers, qui étaient déjà plus nombreux entre Shawinigan et La Tuque depuis juin, ont mené plusieurs opérations ciblées à la suite de cet accident tragique.

« C'est un secteur qu'on surveille de plus près [...] parce qu'on avait connu une hausse dans les dernières années du nombre de collisions et c'était préoccupant pour nous et pour les citoyens qui habitent le long de la 155 », explique Annie Thibodeau de la Sûreté du Québec.

Ces mesures combinées aux multiples campagnes de sensibilisations semblent déjà donner des résultats. La police constate une diminution de 21 % du nombre d'accidents sur la route 155 au cours de la dernière année.

En tout, 68 collisions sont survenues en 2016-2017 comparativement à 86 l'année précédente.

« On en parle beaucoup, on essaye de faire de la prévention pour rappeler aux gens la prudence donc c'est une combinaison de facteurs, mais c'est sûr que ça a une incidence sur le comportement des gens », ajoute Mme Thibodeau.

Le maire de La Tuque se réjouit

Le maire de La Tuque se dit satisfait de la présence accrue des policiers sur la route 155. « En tant que maire je ne peux qu'apprécier le fait qu'il y ait plus de surveillance le long de la 155 », s'exclame Normand Beaudoin.

Il estime que la présence policière est nécessaire parce que les automobilistes ne respectent pas la limite de vitesse permise. « On a mauvaise publicité cette route-là non pas parce qu'elle est dangereuse, mais parce que les règlements de circulation ne sont pas respectés. »

M. Beaudoin ajoute que la beauté du paysage peut parfois être une source de distraction pour les conducteurs.

Plus d'articles

Commentaires