Retour

Sylvie Roy n'est pas tendre à l'endroit de Nathalie Normandeau

Sylvie Roy ne mâche pas ses mots à la suite des accusations portées contre l'ancienne vice-première ministre Nathalie Normandeau qui a été arrêtée ce matin par l'Unité permanente anticorruption (UPAC).

La députée indépendante d'Arthabaska affirme « qu' il va peut-être y avoir d'autres accusations ».

Sylvie Roy a été l'une des premières à demander la tenue d'une commission d'enquête sur l'industrie de la construction.

Des arrestations qui provoquent la surprise

Danielle St-Amand, ex-députée libérale dans la circonscription de Trois-Rivières souhaite laisser la présomption d'innocence à son ancienne collègue et laisser la justice trancher.

Le député de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Nicolet-Bécancour, Donald Martel, estime quant à lui que c'est une victoire pour la population et que cette arrestation démontre que personne n'est au-dessus des lois.

Les députés libéraux de la région actuellement en poste, Jean-Denis Girard (Trois-Rivières), Pierre-Michel Auger (Champlain) et Julie Boulet (Laviolette) ont refusé de commenter le dossier.

L'analyste politique et ex-député péquiste, Yves-François Blanchet, estime pour sa part que cet événement déclenche le début de la prochaine campagne électorale.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine