Retour

Sylvie Roy n'est pas tendre à l'endroit de Nathalie Normandeau

Sylvie Roy ne mâche pas ses mots à la suite des accusations portées contre l'ancienne vice-première ministre Nathalie Normandeau qui a été arrêtée ce matin par l'Unité permanente anticorruption (UPAC).

La députée indépendante d'Arthabaska affirme « qu' il va peut-être y avoir d'autres accusations ».

Sylvie Roy a été l'une des premières à demander la tenue d'une commission d'enquête sur l'industrie de la construction.

Des arrestations qui provoquent la surprise

Danielle St-Amand, ex-députée libérale dans la circonscription de Trois-Rivières souhaite laisser la présomption d'innocence à son ancienne collègue et laisser la justice trancher.

Le député de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Nicolet-Bécancour, Donald Martel, estime quant à lui que c'est une victoire pour la population et que cette arrestation démontre que personne n'est au-dessus des lois.

Les députés libéraux de la région actuellement en poste, Jean-Denis Girard (Trois-Rivières), Pierre-Michel Auger (Champlain) et Julie Boulet (Laviolette) ont refusé de commenter le dossier.

L'analyste politique et ex-député péquiste, Yves-François Blanchet, estime pour sa part que cet événement déclenche le début de la prochaine campagne électorale.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les pires inondations





Rabais de la semaine