Retour

Taxe américaine sur l’aluminium : inquiétude en Mauricie et Centre-du-Québec

Les acteurs du milieu de l'aluminerie de la région suivent de près la possibilité que le président américain Donald Trump impose des tarifs douaniers d'environ 10 % sur les importations d'aluminium aux États-Unis.

Le député caquiste de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, affirme que c’est « très inquiétant, compte tenu de ce que l’industrie de l’aluminerie représente pour le Québec et particulièrement chez nous [avec l’Aluminerie de Bécancour inc. (ABI)] qui est en plein conflit de travail ».

Dans une déclaration écrite, Alcoa Canada, qui est propriétaire de l’ABI à 75 %, se positionne contre l’imposition d’une telle taxe.

« Nous croyons que les partenaires commerciaux vitaux, incluant le Canada, devraient être exemptés de tout tarif sur l’aluminium », écrit Alcoa Canada.

Des travailleurs de l’ABI rencontrés sur la ligne de piquetage croient que Donald Trump se rendra compte que cette mesure ferait aussi mal aux entreprises et travailleurs américains.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards