Retour

Tourisme équestre : une halte à Saint-Prosper-de-Champlain

Une première sur le territoire de la MRC des Chenaux : une halte équestre a été inaugurée vendredi à Saint-Prosper-de-Champlain. Elle est reliée au sentier transcanadien qui se développe actuellement.

La Mauricie compte plus de 200 kilomètres de sentiers et quatre clubs de randonnées équestres.

Le tourisme équestre est en forte croissance dans la région. La MRC de Mékinac est considérée comme étant le berceau de l'activité équestre en Mauricie, avec Saint-Tite et son festival western.

Les nouvelles infrastructures répondent à un besoin. « Quand on arrive avec un cheval, ça prend de l'hébergement, un endroit pour l'abreuver, le nourrir. La situation idéale serait qu'un groupe de touristes équestres puissent partir et se retrouver d'une journée à l'autre à des endroits où il y a des services spécifiques pour eux », explique Lionel Arseneault, agent de développement du territoire à la MRC des Chenaux.

« On a beaucoup de gens de l'extérieur de la région. Il y a une demande très forte pour des haltes. Il faut que les gens arrivent quelque part où il y a de l'hébergement, de la restauration », indique Diane Héroux, présidente de Pégase Sentiers Équestres.

En 2013, la Chaire de Tourisme de l'Université du Québec à Montréal avait identifié le besoin de la région de se doter d'infrastructures dédiées spécifiquement au tourisme équestre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine