Retour

Train de passagers à Trois-Rivières : une gare à l'aéroport?

Près de 250 hommes et femmes d'affaires ont assisté à l'allocution du président et chef de la direction de VIA Rail Canada, ce matin, à Trois-Rivières. Yves Desjardins-Siciliano a dit avoir de bonnes nouvelles entourant un éventuel retour du train de passagers à Trois-Rivières.

Un texte de Pierre-André Cloutier

« Vos préoccupations et vos intérêts ont été entendus », a lancé d'entrée de jeu Yves Desjardins-Siciliano à l'occasion d'un déjeuner organisé, mercredi matin, par la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières.

M. Desjardins-Siciliano a détaillé le plan de développement de VIA Rail pour les prochaines années.

En premier lieu, VIA Rail veut développer un nouveau réseau exclusivement dédié au transport des passagers entre Montréal, Ottawa et Toronto. Le projet est évalué à 4 milliards de dollars. La société de la Couronne croit ainsi pouvoir augmenter de 3 à 7 millions le nombre de passagers qui empruntent déjà le trajet partagé avec les trains de marchandises.

Une gare à l'aéroport de Trois-Rivières?

Si ce réseau exclusivement dédié au transport des passagers se concrétise, VIA Rail veut poursuivre le projet vers Québec. L'allongement des rails vers l'Est comprendrait un arrêt à l'aéroport de Trois-Rivières. 

Le maire Yves Lévesque s'est dit emballé par le projet, qu'il juge réaliste. « Une gare à l'aéroport, c'est très intéressant. Pour développer l'économie, plus tu as des moyens de transport, plus c'est intéressant », a expliqué Yves Lévesque. Il croit d'ailleurs que le projet de train à grande vitesse était irréaliste.

Yves Lévesque devra toutefois attendre entre 5 et 10 ans avant de voir le retour d'un train de passagers dans la cité de Laviolette. Pour sa part, le tronçon entre Montréal et Toronto prendrait 4 ans à réaliser.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine