Retour

Trois incendies suspects en une nuit au centre-ville de Trois-Rivières

Trois incendies d'origine potentiellement criminelle ont éclaté dans la nuit de jeudi à vendredi, au centre-ville de Trois-Rivières.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

Celui qui a causé le plus de dommages est survenu en fin de nuit. Vers 4 h, les pompiers ont été appelés pour combattre un brasier qui a pris naissance derrière un immeuble à logements de la rue Saint-Roch, qui est vacant depuis quatre ans, selon les résidents du secteur.

Les occupants de deux immeubles à logements voisins ont été évacués par mesure préventive, mais personne n'a été incommodé par la fumée.

Une vingtaine de pompiers ont participé à l'intervention.

Les résidents du secteurs ont été privés de courant pendant quelques heures par mesure de prévention. La situation a été rétablie peu avant 8 h.

Deux autres incendies

La Sécurité publique de Trois-Rivières confirme que deux autres incendies suspects sont survenus au centre-ville de Trois-Rivières dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les pompiers ont été appelés pour intervenir derrière un dépanneur du boulevard Saint-Maurice vers 20 h jeudi soir.

Peu avant 4 h, vendredi matin, ils ont été sollicités pour un autre début d'incendie, cette fois dans le hall d'entrée d'un immeuble de la rue Bellefeuille. 

Même s'il est trop tôt pour faire un lien entre ces événements, une enquête a été ouverte.

Ces incendies surviennent quelque temps après l'arrestation de deux potentiels pyromanes. 

Le porte-parole de la Sécurité publique de Trois-Rivières Michel Letarte rappelle qu'un individu a été arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi en lien avec des incendies suspects au centre-ville de Trois-Rivières. Il est détenu depuis. Un autre suspect avait été arrêté il y a quelques semaines dans des dossiers similaires.

Avec les informations de Michelle Raza et Marie-Pier Bouchard.

Plus d'articles

Commentaires