La Ville de Trois-Rivières sévira contre les citoyens qui pellettent leur neige dans la rue, sans détenir de permis de déneigement. Elle a embauché une agence de sécurité qui patrouillera dans les rues de la ville et agira comme « délatrice » auprès de la Sécurité publique de Trois-Rivières lorsqu'elle sera témoin d'une infraction.

Un texte de Marie-Eve Cousineau

La Ville de Trois-Rivières octroie depuis 6 ans des permis de déneigement aux citoyens qui n'ont pas l'espace nécessaire pour disposer de leur neige dans leur cour. Or, de plus en plus de gens pellettent leur neige dans la rue sans pour autant détenir un tel permis.

L'hiver dernier, la Sécurité publique de Trois-Rivières dit avoir reçu une trentaine de plaintes de citoyens signalant qu'un voisin, sans permis, pelletait sa neige dans la rue. 

Dès cet hiver, 14 employés de l'agence Sécurité et Investigation de Francheville sillonneront les rues de la ville lors de tempêtes de neige et dans les jours subséquents. Lorsqu'un citoyen contreviendra à la réglémentation municipale sur le déneigement, ils en informeront les policiers qui émettront immédiatement un constat d'infraction.

L'amende pour une première offense est de 100 $, plus 47 $ de frais. Le montant en cas de récidive s'élève à 200 $, plus 67 $ de frais.

La Ville signale qu'elle aura aussi à l'oeil les entrepreneurs qui déneigent les stationnements privés. 

Permis pour déneiger

L'année dernière, la Ville de Trois-Rivières a accordé 1224 permis de déneigement à des citoyens qui en ont fait la demande. Elle estime qu'au moins 2000 citoyens auraient toutefois dû s'en procurer un.

La Ville de Trois-Rivières espère que cette surveillance accrue dans les rues convaincra la population d'obtenir un permis de déneigment, offert dans divers points de service jusqu'au 22 décembre. Le coût de celui-ci oscille entre 40 et 240 $.

Selon la Ville, les services de Sécurité et Investigation de Francheville coûteront environ 50 000 $.

Plus d'articles

Commentaires