Le championnat provincial scolaire et collégial de cheerleading s'est tenu dimanche au Colisée de Trois-Rivières. 3500 jeunes athlètes de partout au Québec ont participé à l'événement. Il s'agit de la dernière compétition de la saison pour ces jeunes athlètes.

Cette dixième édition a bien failli ne pas voir le jour. Le championnat, qui devait se tenir au Centre sportif de l'Université Laval à Québec, a été relocalisé à Trois-Rivières il y a trois semaines, en raison de la grève des employés de soutien de l'université.

Relever ses manches

L'expérience du Réseau sport étudiant du Québec en Mauricie (RSEQ Maurice) a permis de sauver les meubles. « En 10 ans, ça va être notre cinquième fois qu'on l'organise », indique la directrice Micheline Guillemette.

« On l'a fait pour les athlètes, ajoute Mme Guillemette. Ces athlètes se sont entrainés toute l'année. On se disait que ça n'avait pas de bon sens que ce soit annulé. »

De nouvelles équipes

Ce changement était bienvenu pour une dizaine d'équipes, comme les Élites du Collège de l'Horizon de Trois-Rivières, qui n'étaient pas inscrites à la compétition de Québec.

« On était en deuxième place en Mauricie, dans notre niveau, explique la responsable de la vie et étudiante et des sports au collège trifluvien, Kim St-Jacques. On s'est dit qu'on ne pouvait pas laisser passer ça. »

L'aide de Trois-Rivières

« La ville de Trois-Rivières nous a donné un bon coup de main », insiste Micheline Guillemette du RSEQ Maurice.

L'activité se tient habituellement au Complexe sportif Alphonse-Desjardins, mais les lieux étaient occupés. « La Ville a fait quelques exercices pour déplacer quelques affaires pour qu'on puisse le faire ici au Colisée », explique Mme Guillemette.

Un succès

Plusieurs équipes se disent satisfaites de l'organisation, malgré les changements de dernière minute.

« Jusqu'ici ça va bien, renchérit l'entraîneuse des Ulysse de l'École de l'Odyssée, Anne-Sophie Lauzon. C'est quand même bien organisé par rapport aux autres années. Des fois, c'est plus difficile que d'autres surtout qu'on est tellement d'athlètes au Québec. »

160 bénévoles ont répondu à l'appel de dernière minute, donnant la chance à ces jeunes athlètes de terminer leur saison en beauté.

Selon un reportage de Camille Carpentier

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine