Retour

Trois-Rivières : les opposants à la fluoration réclament la démission de la directrice régionale de santé publique

Trois organismes mobilisés contre la fluoration de l'eau demandent la tête de la Dre Isabelle Goupil-Sormany, qui est directrice de santé publique au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).

La Coalition trifluvienne pour une eau très saine, la Coalition eau secours! et le Front commun pour une eau saine ont envoyé une lettre à ce propos au directeur de la Protection de santé publique, le Dr Horacio Arruda, au ministre de la Santé, Gaétan Barrette, et au président directeur général du CIUSSS-MCQ, Martin Beaumont.

Ces opposants à la fluoration de l'eau reprochent à la Dre Isabelle Goupil-Sormany l'inexactitude de certains de ses propos lors d'une entrevue accordée à Radio-Canada le 2 juin dernier. Dans le cadre d'un reportage sur le scepticisme par rapport à la fluoration de l'eau, la directrice de santé publique a notamment dit que le CIUSSS MCQ pourrait éventuellement mieux expliquer comment le fluor est produit.

Pour en savoir plus : Scepticisme par rapport à la fluoration de l'eau à Trois-Rivières et Drummondville 

Les trois coalitions maintiennent que la directrice de santé publique a erré et a même contrevenu à son code de déontologie.

L'opposition à la fluoration de l'eau potable est très vive à Trois-Rivières. La Ville a toutefois suspendu la fluoration de son eau le temps que des travaux soient réalisés près de la prise d'eau de la rivière Saint-Maurice. L'eau devrait à nouveau être fluorée à compter de l'automne 2016, mais la Ville attend la confirmation de certaines informations par Santé Canada avant d'aller de l'avant.

Plus d'articles

Commentaires