Retour

Trois-Rivières se prépare à accueillir des réfugiés syriens

Le Service d'accueil des nouveaux arrivants (SANA) de Trois-Rivières se prépare en vue de l'arrivée possible de réfugiés syriens dans la région, bien qu'il ne sache pas combien ils pourraient être, ni quand ils pourraient arriver.

Trois-Rivières fait partie des 13 villes québécoises qui accueillent des réfugiés.

Des rencontres ont déjà eu lieu entre le SANA et différents partenaires, comme le milieu de l'éducation et le réseau régional de la santé. L'organisme d'aide aux nouveaux arrivants s'est aussi attardé aux possibilités de logement et d'emploi pour les réfugiés.

Le directeur du SANA de Trois-Rivières compte aussi préparer la population trifluvienne à l'arrivée de réfugiés syriens. « Il faut rassurer la population à l'effet qu'il y a tout un réseau qui travaille pour que tout se passe bien », explique Ivan Suaza.

Le SANA de Trois-Rivières est à la recherche de bénévoles et d'interprètes qui parlent l'arabe. Il compte donner une formation aux gens dont la candidature sera retenue.

25 000 réfugiés d'ici le 1er janvier

Un sous-comité composé de neuf ministres du gouvernement Trudeau aura la tâche de s'assurer que les 25 000 réfugiés syriens attendus au pays d'ici le 1er janvier seront accueillis dans le plus grand respect des considérations de santé et de sécurité, a annoncé lundi le nouveau ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada, John McCallum.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine