Retour

Trois-Rivières toujours ouverte à la production de marijuana médicale

Déméter Organi-K, qui souhaite produire de la marijuana à des fins médicales, souhaite toujours s'installer à Trois-Rivières. Le maire de la Ville, Yves Lévesque, affirme que l'entreprise est en attente d'une autorisation du gouvernement du Canada pour démarrer ses activités.

Un texte de Marilyn Marceau

Elle compte toujours s'implanter dans le parc industriel des Carrefours, mais elle s'installerait sur un site voisin de celui qu'elle lorgnait initialement.

« Le terrain qu'on leur avait proposé au niveau des délais, c'était trop long, car il n'y avait pas de certificat d'environnement », affirme le maire.

Lors de la séance du conseil municipal lundi soir, les élus ont accordé à Déméter Organi-K « le droit de se porter acquéreur, de préférence à toute autre personne, d'ici le 15 février 2018, d'un terrain vacant de 450 000 pieds carrés situé à l'intersection sud du boulevard L.-P.-Normand et de la rue Charles-Malhiot ».

En mars, la Ville avait identifié deux zones où elle permettra de la culture de marijuana médicale, dans le parc industriel des Hautes-Forges et le parc industriel des Carrefours, à la jonction des autoroutes 40 et 55. Les élus souhaitaient ainsi limiter les endroits où de telles entreprises pourraient s'installer sur son territoire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine