Retour

Un autre voyage paralympique pour Yves Bourque

Yves Bourque représentera de nouveau le Canada aux Jeux paralympiques d'hiver en ski de fond, cette fois à Pyeongchang. Une nouvelle qui comble l'athlète de 52 ans de Bécancour.

« J’ai bien hâte », s’exclame le fondeur qui vient d’apprendre qu’il sera de la délégation canadienne. Pourtant, il n’était pas certain de s’être qualifié.

Yves Bourque est né sans jambes, mais a toujours fait du ski de fond. Depuis qu'il a commencé à participer à des compétitions, il y a 10 ans, le fondeur s'entraîne de 10 à 15 heures par semaine, et ce, 11 mois par année.

Mieux préparé qu’à Sotchi

Pour sa deuxième expérience paralympique, le Bécancourois affirme être en meilleure forme et mieux préparé qu’en 2014. À Sotchi, son meilleur résultat avait été une vingtième position à l’épreuve de 15 km assis de ski de fond paralympique.

Cette année, il a l’avantage de connaître le parcours qui l’attend. Il y est allé en mars 2017, dans le cadre de la Coupe du monde. C’est d’ailleurs grâce à ses performances en Corée du Sud qu’il a obtenu son laissez-passer pour les Jeux paralympiques.

Besoins financiers

Afin de financer son voyage paralympique, Yves Bourque dit avoir besoin 5000 $. Déjà, il peut compter sur l’aide de sa famille, de ses amis et de la Ville de Bécancour. Un drapeau à l’effigie de la municipalité fera d’ailleurs le voyage jusqu’à Pyeongchang.

D’après le reportage d’Anne-Andrée Daneau

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine