Retour

Un bénévole de la Fondation Cédrika Provencher accusé de pornographie juvénile

« Ça allait mieux », dit Henri Provencher quand il répond au téléphone en ce jeudi. Il a appris qu'un ancien bénévole de la Fondation Cédrika Provencher fait face à des accusations de pornographie juvénile.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

Claude Richard est accusé de possession, de distribution et d'avoir rendu accessible de la pornographie juvénile.

Il a été arrêté à son domicile par l’équipe des enquêtes sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet et les policiers y ont saisi du matériel informatique.

Par voie de communiqué, la Fondation précise que M. Richard avait le mandat recherche de financement pour le développement d’un projet entre mars 2015 et avril 2016.

Son contrat n’a pas été renouvelé, mais il demeurait bénévole occasionnel pour l’organisation.

Henri Provencher, grand-père de Cédrika

Joint au téléphone, Henri Provencher confirme qu’il s’agit de la « trousse Cédrika », un nouvel outil de prévention des enlèvements présenté l’automne dernier.

Sous le choc

Lors d'un court entretien téléphonique, Henri Provencher s’est dit surpris d’apprendre que Claude Richard faisait face à des accusations de la sorte.

« La direction de la Fondation assure qu'aucun facteur ou indice ne laissait présager qu'une quelconque contravention des lois avait été commise par M. Claude Richard au moment de son implication », peut- on lire dans le communiqué.

Notre mission est de s’assurer de la protection de nos enfants par la prévention des enlèvements et des fugues, l’assistance aux familles et la sécurisation de nos milieux de vie.

Extrait du communiqué de la Fondation Cédrika Provencher

La Fondation Cédrika Provencher affirme condamner « vivement tout comportement pouvant se rapporter, de près ou de loin, à de la pornographie juvénile ou à toute autre forme d’exploitation ou de maltraitance des enfants. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine