Retour

Un bris dans la glace force l'arrêt du 2e match entre Cataractes et Huskies

Un bris majeur est survenu dans le système de refroidissement de l'aréna Iamgold, de Rouyn-Noranda, en début de deuxième période, vendredi. La rencontre entre les Huskies et les Cataractes a été remise à samedi après-midi.

Un texte de Pierre-André Cloutier

Les Huskies menaient 2-1 et la deuxième période allait reprendre lorsque du liquide jaunâtre a jailli de la glace près du but de Philippe Cadorette. 

Le personnel d'entretien s'est immédiatement affairé à réparer le bris.

Le match a été retardé pendant de longues minutes, pour finalement être remis.

« C'est dommage que ça arrive en finale, mais ce qui est bien, c'est qu'on a été en mesure de réunir les deux équipes, de leur partager les projets de calendrier, et de prendre une décision rapide », a lancé le Commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau.

Si la glace de l'aréna Iamgold est en bon état, le deuxième match sera repris à compter de 16 h, samedi.

Dans le cas contraire, les deux équipes disputeront les deux parties suivantes à Shawinigan. Puis, la série retournera à Rouyn-Noranda pour les rencontres #4 et #5.

Au départ, la Ligue avait annoncé que le match allait reprendre avec un pointage de 0 - 0.

Les responsables se sont ravisés près de deux heures plus tard par voie de communiqué. « Selon la réglementation de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, quand un match a vingt minutes ou plus d'écoulées, il est repris avec le temps restant. » 

Les Huskies mènent donc toujours 2-1, avec deux périodes à faire. 

Des partisans déçus

La tournure des événements avait de quoi décevoir certains partisans des Cataractes.

Plus tôt dans la journée, des membres du fan-club de l'équipe ont entamé un périple de 7 h d'autobus, en direction de Rouyn-Noranda, pour assister au duel. Ils n'auront eu droit qu'à une période de hockey. 

L'organisation des Cataractes avait aussi invité les amateurs à regarder le deuxième match gratuitement au centre Gervais Auto. Les quelque cent spectateurs présents ont déserté l'amphithéâtre plus le délai s'étirait. 

Le directeur administratif des Huskies de Rouyn-Noranda, Ian Clermont, assure pour sa part que tous ceux qui étaient présents à la partie de vendredi auront leur place pour la reprise.

« Il y a 5 ans, il y avait eu un incident du genre, mais c'était après la période d'échauffement, raconte-t-il. C'était vraiment un trou précis dans le tuyau, les employés de l'aréna avaient été capables de le colmater pour pouvoir réactiver le système de réfrigération. Cette fois, le tuyau était fendu, alors on ne pouvait pas le colmater de façon quelconque. »

Huskies 2 - Cataractes 1, après 20 minutes

Les Cataractes avaient connu un bon début de match avant que l'improbable ne se produise. La troupe de Claude Bouchard avait dirigé plusieurs tirs en direction de la cage de Chase Marchand, dès les premières minutes de jeu. Le cerbère des Huskies a continué son excellent travail et a finalement permis aux siens d'ouvrir la marque.

Peter Abbandonato a inscrit son quatrième but des séries pour mener le score 1-0 Huskies.

Moins de soixante secondes plus tard, Anthony Beuavillier a ramené tout le monde à la case départ. Un premier but à forces égales pour les Shawiniganais contre les Huskies.

Puis, les locaux ont repris les devants grâce à Anthony-John Greer.

Les Cataractes ont dirigé 17 lancers lors de la première période contre 9 pour les Huskies.

Blier et Meier de retour

Les Cataractes pouvaient compter sur le retour de leur spécialiste des missions défensives : Samuel Blier.

Le numéro 92 avait écopé d'une suspension d'une rencontre à l'issue du dernier match de la ronde précédente contre les Sea Dogs.

Les Huskies pouvaient aussi compter sur du renfort. Le dangereux Timo Meier avait lui aussi écopé d'une suspension d'une partie après un geste posé lors du sixième affrontement face Wildcats de Moncton.

Plus d'articles

Commentaires