Retour

Un bris électrique en cause dans l'incendie d'une usine à Nicolet

L'incendie qui a complètement détruit une usine du parc industriel de Nicolet, hier, est d'origine électrique. Lors de leur enquête, les pompiers du Service de sécurité incendie de Nicolet ont observé des courts-circuits à l'intérieur du transformateur d'une machine.

Pour leur part, les entreprises touchées par l'incendie prennent le temps d'encaisser le choc du sinistre avant de déterminer avec précision la suite des choses.

Président de l'entreprise qui porte son nom, Jean-Marc Landry estime que la valeur de l'équipement emporté par les flammes pourrait s'élever jusqu'à 600 000 $.

« On ne réalise pas encore ce qui est arrivé. C'est mon bébé ça. On va voir la suite des choses, mais je n'ai pas l'intention d'arrêter », dit-il, la voix nouée par l'émotion.

Comptant sur du matériel de production automatisé, il embauchait deux personnes à temps partiel.

Jean-Marc Landry louait des locaux dans la bâtisse qu'il avait construite, puis vendue à l'entreprise Matelas René qui s'en servait comme entrepôt et lieu de fabrication de ressorts ensachés.

Deux employés de Matelas René travaillaient également dans cette usine, mais personne ne s'y trouvait lorsque l'incendie a éclaté.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Cyber Monday »