Retour

Un cas de maladie de Lyme confirmé dans le Centre-du-Québec

Bien connues aux États-Unis, en Montérégie et en Estrie depuis quelques années, les tiques qui transmettent la maladie de Lyme sont maintenant présentes au Centre-du-Québec. Un cas de maladie de Lyme acquis dans la région de Drummondville a été confirmé par la Santé publique.

Un texte d'Amélie Desmarais

C'est la troisième fois depuis 2008 qu'une personne est infectée dans la région par cette maladie dont le nombre de cas est en nette progression dans la province depuis 2011. Les autorités en santé de la région Mauricie-Centre-du-Québec se font tout de même rassurantes. « Ce n'est pas inquiétant du tout, répète le Dr Fernand Guillemette, médecin conseil au Centre intégré universitaire de santé de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec. (CIUSSS MCQ). C'est très très peu si on regarde l'ensemble des cas au Québec. »

Qu'est-ce qu'une tique?

Ce parasite d'à peine 1 à 3 millimètres, avant de se nourrir de sang, peut atteindre presque la taille d'une pièce de 10 cents une fois rassasié. Sa piqûre peut causer une rougeur qui s'étend sur plus de 5 centimètres et ressemble à une cible. Les tiques vivent principalement dans les forêts, les boisés et les herbes hautes. Ce sont 10 à 15 % d'entre-elles qui peuvent transmettre une bactérie qui cause la maladie de Lyme.

Symptômes de la maladie de Lyme

Bien que le risque d'être infecté par une tique dans la région soit faible, la prévention est nécessaire puisque la maladie peut causer de graves problèmes si elle n'est pas traitée. « Les symptômes primaires, c'est de la fièvre, de la rougeur au site de la piqûre, douleurs musculaires, douleurs dans les articulations, fatigue, explique le Dr Fernand Guillemette. À plus long terme, les problèmes peuvent être plus chroniques et plus sérieux, donc des arthrites qui peuvent durer plus longtemps, des problèmes neurologiques, des problèmes cardiaques, donc c'est important que ce soit traité et les antibiotiques peuvent être très efficaces pour ça. »

Nette progression de la maladie au Québec

L'Institut national de Santé publique du Québec note depuis 2011 une nette progression de cas humains de maladie de Lyme et aussi de la proportion des cas ayant acquis leur maladie au Québec . Il y a quelques années, une résidente de Sainte-Thècle, en Mauricie, avait été infectée, mais à l'extérieur de la région.

Depuis le début 2015, 61 cas de maladie de Lyme ont été confirmés au Québec. Ce bilan provisoire, nettement inférieur à l'an dernier, risque toutefois de s'alourdir puisque la saison n'est pas terminée et que même si les personnes atteintes sont traitées rapidement, les tests de confirmation qui sont faits à Winnipeg prennent du temps.

Plus d'articles

Commentaires