Retour

Un centre commercial interdit aux moins de 18 ans à Trois-Rivières

Un centre commercial de la Mauricie interdit l'accès aux moins de 18 ans, à moins qu'ils soient accompagnés d'un adulte. La direction du Carrefour du Cap a pris cette décision en raison de nombreux vols et actes de vandalisme dont seraient victimes les commerçants.

La direction soupçonnerait les jeunes qui fréquentent les écoles à proximité d'être les auteurs des méfaits commis.

Radio-Canada a constaté sur place que des agents de sécurité sont présents et que des affiches faisant mention de cette nouvelle directive ont été installées depuis quelques jours dans les vitrines de plusieurs commerces du centre commercial.

Un commerçant, qui a tenu à garder l'anonymat, indique que des problèmes de vol, de vandalisme et même d'intimidation à l'égard du personnel du centre commercial perdurent depuis plusieurs années. La situation se serait détériorée cette année.

Selon lui, ce serait les élèves des écoles secondaires situées à proximité qui seraient en cause. Un autre a même décidé de ne pas renouveler son bail en raison de ce contexte.

Un parent que Radio-Canada a rencontré au centre commercial déplore la situation.

« On envoie nos enfants des fois, pour les sensibiliser, à faire une commission et là, tout d'un coup, tu peux même plus aller à l'épicerie. Je me demande où on est rendus. Si ce n'est pas de la discrimination, je ne sais pas c'est quoi », questionne Luc Gervais.

Le groupe Shapiro, gestionnaire du Carrefour du Cap, a refusé de commenter la situation. Il n'a pas voulu non plus commenter la légalité de ces nouvelles mesures.

La police de Trois-Rivières, la direction de l'École secondaire Avenues Nouvelles et la direction du centre commercial vont se rencontrer en début de semaine prochaine.

Avec des renseignements de Marie-Pier Bouchard

Plus d'articles

Vidéo du jour


Bataille entre un criquet et une guêpe: qui gagnera?





Rabais de la semaine