Retour

Un circuit pour découvrir la Batiscan sur toute sa longueur

Un projet est en préparation en vue de découvrir la rivière Bastiscan du nord au sud, dans un même parcours.

Johane Germain y travaille depuis quatre ans, avec l'aide d'étudiants et de dizaines de collaborateurs.

Le circuit patrimonial d'une durée d'une semaine offre un parcours de 188 kilomètres mettant en valeur toutes les richesses du territoire entourant la rivière, de Lac-Édouard, jusqu'à son embouchure, à Batiscan.

« La rivière traverse 4 MRC, 8 villages, deux régions administratives et elle coule du nord au sud jusqu'au fleuve, à Batiscan. Nous, ce qu'on a à offrir, c'est une rivière, une histoire et son terroir », explique Johane Germain, présidente de Slow Food Vallée de la Batiscan.

Le circuit suggère trois moyens de transport : le train, la marche et le kayak.

« En train j'ai beaucoup aimé, les paysages, c'est tellement beau, la rivière on la voit tout le long », mentionne une participante, Denise Foley.

« On a débarqué à Rousseau, puis on a marché. On a dormi à Sainte-Thècle, on a fait de l'argile à Lac-aux-Sables avec l'artiste Édith Béland qui expose dans plusieurs jardins du Québec », renchérit Johane Germain.

Les participantes ont marché une quinzaine de kilomètres par jour. « Des 15 kilomètres par jour, 5 jours de file, je n'étais pas sûre de moi, mais là je m'aperçois qu'on peut le faire », mentionne Denise Foley.

Le but, lors de chaque arrêt, est de profiter des richesses locales, selon les valeurs du mouvement slowfood, qui intègre le savoir-faire local.

Les résultats du projet seront remis à l'association Héritage Vallée de la Batiscan qui décidera de quelle façon le circuit patrimonial sera mis en marché et à quel coût.

Plus d'articles

Commentaires