Retour

Un député de moins à l'Assemblée nationale pour la région de la Mauricie?

Le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) propose une seconde fois de retirer la circonscription de Saint-Maurice de la carte électorale.

La Mauricie perdrait donc un député pour la représenter et passerait de cinq circonscriptions à quatre, si la proposition était adoptée.

La Commission de la représentativité électorale justifie sa proposition de retirer une circonscription en Mauricie en indiquant que la région est surreprésentée au niveau électoral. La population du Québec a connu une hausse de 7 % de 2007 à 2014, alors que celle de la Mauricie n'a augmenté que de 3,3 %.

Déception à Shawinigan

L'actuel député de Saint-Maurice, Pierre Giguère, se dit très déçu, mais compte terminer son mandat. Il affirme être en période de réflexion pour la suite.

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, préfère ce scénario à celui envisagé au départ, mais se dit lui aussi déçu.

Ce n'est pas une bonne nouvelle en termes de représentativité.

Michel Angers, maire de Shawinigan

« Le fait d'amputer un comté fait que Shawinigan a un député de moins présent à l'Assemblée nationale au profit des couronnes de Montréal », déclare Michel Angers.

« C'est une représentation de moins pour une population qui vit des problématiques particulières, qui traverse une période difficile notamment avec l'industrie du bois d'oeuvre », déplore la ministre responsable de la région de la Mauricie, Julie Boulet.

Ce deuxième rapport déposé mardi par la Commission de la représentativité électorale contient quelques changements.

En plus d'intégrer les secteurs de Shawinigan, de Saint-Gérard-des-Laurentides et de Lac-à-la-Tortue à la circonscription de Laviolette, la Commission propose aussi d'y intégrer le secteur de Shawinigan-Sud. La Commission proposait au départ de faire basculer le secteur Shawinigan-Sud dans la circonscription de Maskinongé.

Trois-Rivières aussi touchée

À la circonscription de Champlain seraient ajoutées les municipalités de Saint-Tite, Sainte-Thècle, Hérouxville, Lac-aux-Sables, Notre-Dame-de-Montauban, Saint-Adelphe et Saint-Séverin. Ces municipalités font actuellement partie de la circonscription de Laviolette.

Julie Boulet compte faire des représentations en plaidant le caractère discontinu du redécoupage, mais a de minces espoirs. « Trois-Rivières, notamment, on lui ajoute Mont-Carmel, Saint-Louis-de-France, alors il faut qu'il traverse un autre comté pour désservir sa population. »

Je ne suis pas convaincue que la marge de manoeuvre est très grande pour changer quoi que ce soit.

Julie Boulet, ministre responsable de la région de la Mauricie

La proposition devrait être adoptée par la Commission de la représentativité électorale. La nouvelle carte électorale entrera en vigueur pour les élections de 2018.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine