Retour

Un M/S Jacques-Cartier bonifié de retour à Trois-Rivières en 2018

Le navire M/S Jacques-Cartier sera de retour sur le fleuve Saint-Laurent à l'été 2018. Le bateau sera complètement réaménagé au coût de 6,6 millions de dollars pour offrir une expérience différente aux passagers.

En 2012, la famille Harvey avait annoncé la fin des activités pour le M/S Jacques-Cartier, après 40 ans de service. Elle se replonge dans l'aventure avec un nouveau concept de « croisières actives » sur le fleuve Saint-Laurent.

Lundi, le président des Croisières M/S Jacques-Cartier, Michel Harvey, a donné des détails sur le nouveau concept. Le capitaine affirme qu'il s'agira de croisières de 5 à 10 jours « très dynamiques, avec des excursions en zodiac et du confort, des spas et des saunas ».

Le nouveau M/S Jacques-Cartier aura une longueur de 55 mètres et pourra accueillir 66 passagers. L'entreprise affirme que ce sera un navire d'expédition respectueux de l'environnement. La culture et la nourriture locales y seront aussi mises en valeur. Une vingtaine d'emplois seront créés. 

L'annonce a été faite à Trois-Rivières en compagnie de la ministre du Tourisme, Julie Boulet. Le gouvernement du Québec finance le réaménagement à hauteur de 3,3 millions de dollars. L'argent provient du fonds pour la Stratégie maritime. 

Par ailleurs, les Croisières M/S Jacques-Cartier conservent leur esprit familial. La conjointe du capitaine Michel Harvey fait partie du projet. Maryse Camirand possède un baccalauréat en administration des affaires et un brevet de capitaine.

Faire rayonner Trois-Rivières

La ministre responsable de la Mauricie, Julie Boulet, pense qu'« il va permettre aux gens de découvrir les attraits des régions, donc on vient ici bonifier l'offre touristique en terme de croisière fluviale et maritime ». Tourisme Mauricie accueille aussi favorablement le retour du M/S Jacques-Cartier.

« Le bateau va être immatriculé Trois-Rivières. C'est un bateau qui va se promener le long du fleuve, vers les Grands Lacs aussi. C'est une belle publicité, une belle promotion », ajoute le directeur général d'Innovation et développement économique (IDE) Trois-Rivières, Mario De Tilly.

Avec les informations de Jonathan Filion

Plus d'articles