Retour

Un médecin de famille pour tous à Sainte-Gertrude

Alors que des milliers de Québécois sont toujours en attente d'un médecin de famille, le secteur Sainte-Gertrude à Bécancour pourrait être l'une des premières localités de la province où tous les résidents ont un médecin de famille.

D’apparence, peu de choses distinguent Sainte-Gertrude d’un autre secteur rural du Québec. À la différence qu’ici, chacun des 1285 résidents a accès à un médecin de famille.

« Les rares qui n’en ont pas, ils téléphonent à la Coop et en ont un rapidement », assure Sylvie Lachance, une résidente.

À la Coop Santé Ste-Gertrude, il n’y a aucun nom sur les listes d’attente. Dre Magalie Pilon attribue ce succès aux deux nouveaux médecins qui ont joint son équipe dans les bureaux de Gentilly, mais également aux changements qui ont été faits dans la façon de voir les patients.

« On ne perd plus de temps à voir des patients en santé, on voit les patients malades quand ils ont besoin, explique-t-elle. Au moment où on les voit, on en profite pour faire le tour de l'examen annuel : les prises de sang pour le diabète, le cholestérol, l'hypertension et tout ça. On n'a pas besoin de les voir une deuxième fois pour faire ces choses-là, ce qui fait qu'on a plus de plages libres. »

Son conjoint, Guillaume Langlois, a été le premier médecin à s’établir à la Coop santé Ste-Gertrude il y a bientôt 10 ans. Celui-ci souligne qu’il reste encore une centaine de places disponibles auprès des médecins de la Coop.

Avec cet accomplissement, les médecins de la Coop souhaitent maintenant s'attarder au secteur de Gentilly, où ils espèrent là aussi éliminer les listes d'attentes au cours des prochaines années.

Selon le reportage de Claudie Simard

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce que vous préférez à propos de l’automne selon votre signe





Rabais de la semaine