Retour

Un nombre record de sauvetages aériens par les hélicoptères d'Airmedic

Alors que la saison de pêche n'est pas encore terminée et que celle de la chasse est à nos portes, l'entreprise d'assistance médicale aérienne d'urgence, Airmedic, tire la sonnette d'alarme et invite les gens à la prudence.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

L'été a été particulièrement mouvementé pour l'organisation qui a participé à deux fois plus de missions en comparaison avec l'an dernier et six fois plus qu'en 2015.

La Mauricie, le Saguenay-Lac-Saint-Jean et les Laurentides sont les trois régions où l'équipe s'est déplacée le plus souvent.

Prisés par de nombreux utilisateurs de quads, chasseurs et pêcheurs, ces trois territoires sont très vastes. Certains endroits sont donc difficiles d’accès pour les services d’urgence quand survient un accident ou un malaise.

Un exemple d'intervention

Au cours des dernières semaines, Airmedic a notamment été appelée à intervenir avec l'un de ses hélicoptères. Une femme dans la vingtaine a fait une crise d’épilepsie à bord d’une embarcation de la Pourvoirie Déziel en Haute-Mauricie, un endroit inaccessible par voie terrestre.

Elle n’avait aucun antécédent de la sorte, mais elle a pu être transportée au centre hospitalier le plus près.

C’était la première fois depuis 2012, année de son adhésion à Airmedic, que le propriétaire de l’endroit, Jean-François Clément, faisait appel à ce service.

Forfaits adaptés

Airmedic constate que de plus en plus de gens sont attirés par les secteurs éloignés pour décrocher pendant les vacances, mais manquent de préparation.

Avec un nombre d’interventions aussi élevé cet été, Airmedic, qui compte parmi ses membres plusieurs zones d'exploitation contrôlée (zecs) et pourvoiries ainsi que des communautés autochtones, invite les gens à la prudence.

Au cours des derniers mois, des forfaits de courte durée ont ainsi été développés pour ceux qui fréquentent ces endroits de manière ponctuelle.

L'entreprise, qui possède une flotte d’avions et d’hélicoptères, intervient auprès de ses membres avec une équipe composée d’inhalothérapeutes, d’infirmiers, d'ambulanciers et d’un médecin en cas d’extrême urgence.

En croissance

Airmedic est pour l’instant une entreprise privée dont l'offre est complélementaire aux services d'urgence déjà en place comme les ambulances. L'organisme est en processus de négociation avec le gouvernement du Québec pour devenir un fournisseur.

Pour l’instant, les deux parties ne sont pas parvenues à une entente.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine