Retour

Un nouveau bain attendu dans un CHSLD de la Mauricie

Les préposés du Centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) du Foyer de la Pérade doivent travailler avec des bains désuets, alors que l'argent pour acheter un équipement neuf est disponible depuis deux ans.

L'argent pour un nouveau bain et un lève-personne a été offert au CHSLD par la fondation du Foyer de la Pérade à la suite de sa campagne de financement de novembre 2015.

Les autorités régionales de la santé affirment que des plans et devis ont été faits en 2016, mais qu'ils ne prévoyaient pas suffisamment d'espace pour offrir les soins de façon sécuritaire.

Comme un réaménagement complet de la pièce était nécessaire, les travaux ont été combinés à d'autres travaux qui seront effectués l'automne prochain. Un manque de main-d'oeuvre, notamment de quatre chargés de projets aux services techniques du CIUSSS en 2016, aurait également pu contribuer à prolonger le délai.

Projet oublié?

Le syndicat des préposés dénonce la situation et croit plutôt que le projet est tombé dans l'oubli à la suite de la réforme Barrette.

« On a un grand manque de communication, d'information. Quand on regarde depuis 2015, c'est exactement à l'arrivée du nouveau gouvernement libéral. On parlait beaucoup dans ces années-là d'austérité, de coupes budgétaires. D'après moi, avec la fusion, ça s'est carrément perdu le projet », dénonce le président du Syndicat du personnel paratechnique, des services auxiliaires et de métiers, Pascal Bastarache.

Le bain en place actuellement serait trop petit pour de nombreux patients et serait la source des blessures chez le personnel.

« Il y a un risque de torsions pour nos membres et également un manque de point de vue des patients. Toutes les personnes qui ont une taille forte, on va le dire comme ça, n'ont pas nécessairement accès à l'équipement désuet, parce qu'on a des chaises moulées. Ce n'est pas tout le monde qui peut rentrer dedans. Donc, on a beaucoup de problématiques », explique M. Bastarache.

La présidente de la fondation du Foyer de La Pérade, Johanne Soucis, qualifie la situation de décevante, puisque les gens ont donné l'argent dans le but précis d'offrir ce service aux résidents.

Elle affirme tout de même que sa collaboration avec le CIUSSS est bonne et qu'elle a confiance que le projet se réalisera.

Selon le CIUSSS, une firme d'architectes a déjà soumis des plans pour l'ensemble des travaux à effectuer.

Le contrat pour les travaux de quatre mois devrait être octroyé à l'automne.

Les travaux comprendront la réfection de deux salles d'eau, le réaménagement du poste de garde et l'ajout de postes de lavage des mains. Le coût total du projet est évalué à 325 000 $.

Selon des informations d'Amélie Desmarais

Plus d'articles