Retour

Un nouveau service de chiropratique à la clinique communautaire de l'UQTR

Après le succès d'un projet pilote en mai dernier, l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a décidé d'ajouter de façon permanente un service gratuit de traitement en chiropratique à la clinique communautaire.

Ce service est destiné aux résidents de l'Office municipal d'habitation de Trois-Rivières (OMHTR) et à ceux des habitations à loyer modique.

Le service sera en place à partir du 4 octobre et offert une demie-journée par semaine aux bénéficiaires à faible revenu de 65 ans et plus de l'OMHTR.

Ce sont des étudiants, sous la supervision des professeurs du département de chiropratique de l'UQTR, qui administreront les soins. La clinique offre aussi des services gratuits de kinésiologie et de podiatrie. Durant la période du projet pilote, du 25 mai au 13 juillet, cinq étudiants ont traité une trentaine de patients.

Selon la Dre Caroline Poulin, chiropraticienne et professeure au Département de chiropratique, « 75% d'entre eux ont noté une grande amélioration de leur état de santé après quelques traitements seulement. »

La professeure estime aussi que ce service permettra d'augmenter la visibilité de la chiropratique. « La chiropratique existe depuis plus de 100 ans, mais çela reste quand même un service qui est utilisé par à peu près 10% de la population. » dit-elle.

Elle ajoute que pour les étudiants, « c'est une occasion en or de mettre en application leurs connaissances dans un contexte différent que celui auquel ils sont habitués sur le campus. »

Les traitements visent essentiellement « des problématiques musculosquelettiques comme le mal de dos, de cou, de tête et d'épaule. »

Robert De Nobile, président du C.A. de l'OMHTR, se félicite de ce nouveau service chiropratique offert à la clinique communautaire. « Résoudre des problèmes de santé permet, par un effet de chaîne et un mieux-être général, de résoudre bien d'autres maux. »

Plus d'articles

Commentaires