Retour

Un orgue de 1M$ à l'église Saint-Sauveur de Val-d'Or

L'église Saint-Sauveur de Val-d'Or va accueillir un nouvel orgue évalué à plus d'un million de dollars. L'instrument, qui appartenait à la congrégation des Soeurs de l'Assomption de la Sainte Vierge, à Nicolet, en Mauricie, a été donné à cette église de l'Abitibi afin d'être sauvé de la ferraille.

Avec les informations de Karine MateuSitué à Nicolet, le parc immobilier des Soeurs, dont une grande partie du Collège Notre-Dame-de-l'Assomption et la grande chapelle, est en train d'être démoli.L'orgue, qui était installé dans la chapelle, va remplacer celui de l'église Saint-Sauveur dont les coûts de restauration sont évalués à 75 000 dollars, un montant nettement supérieur à la valeur de l'instrument qui trône présentement dans la nef de l'église. L'orgue offert par les Soeurs de l'Assomption a quant à lui l'avantage d'être en bon état. L'initiateur du projet de déménagement, Luc Létourneau, explique que l'orgue a déjà été restauré par la congrégation. « Il s’agit d’un orgue à tuyaux, un orgue hollandais, qui a été bâti dans les années 1960, dit M. Létourneau. C'est un orgue de 36 jeux. Pour ceux qui connaissent les orgues, on parle par différents timbres et sortes de tuyaux. Il y en a 36 et c’est quand même beaucoup. Il y a trois claviers manuels de 61 notes chacun et un clavier au pédalier de 32 notes. Ça donne un total d’environ 2118 tuyaux », explique-t-il.

Partenariat avec le Conservatoire pour l'apprentissage de la musique

Afin de valoriser l'instrument et l'apprentissage de la musique, le Conservatoire de musique de Val-d'Or souhaite établir un partenariat avec l'église.

« On a beaucoup de bénévoles qui travaillent dans des églises pour faire l'animation musicale et ces bénévoles-là n'ont pas toujours, nécessairement, la formation ni les connaissances pour suivre les partitions. Ce sont des gens qui sont très généreux et talentueux », indique le directeur du Conservatoire, Jean St-Jules.

L'Orchestre symphonique régional de l'Abitibi-Témiscamingue souhaite aussi appuyer le projet. Pour sa part, la Commission scolaire de l'Or-et-des-Bois souhaite développer des projets pédagogiques autour de l'instrument.

Par ailleurs, lors de sa réinstallation, l'orgue sera modernisé. Il conservera son côté traditionnel, mais sera adapté aux nouvelles technologies.

Un déménagement d'envergure

L'instrument doit arriver mercredi prochain à Val-d'Or. Il devrait être installé en septembre en vue d'une inauguration à la fin novembre ou au début décembre. Démonter et déménager l'orgue est un projet d'envergure. Il en coûte 90 000 dollars.

« Il arrive en pièces détachées, précise Luc Létourneau. Ça fait deux semaines qu'il est en démontage, c'est trop long [puisque] c'est très gros comme instrument. Il fallait le sortir d'une chapelle de cinq étages et les tuyaux ne rentrent pas dans l'ascenseur et ne rentrent pas dans l'escalier, alors ça a été toute une logistique, des tuyaux ont été sortis par les fenêtres. Les plus longs tuyaux mesurent 20 pieds. »

Les Soeurs financent le projet grâce à un prêt sans intérêt pour une période de trois ans, mais la population et les entreprises de la région sont invitées à participer au financement. Une conférence de presse à cet effet aura lieu à l'Escale lundi prochain, 17 h, à Val-d'Or.

Plus d'articles

Commentaires