Un piano public de Trois-Rivières a été vandalisé mardi soir. Certains marteaux du piano ont été arrachés.

L'instrument de la place Pierre-Boucher est fermé pour une durée indéterminée.

La Corporation de développement culturel de Trois-Rivières procède actuellement à l'analyse de l'étendue des dommages et des coûts de réparation. Elle affirme avoir d'autres pianos en réserve, dans l'éventualité où ces coûts seraient trop élevés.

L'objectif est de remettre le piano en état le plus tôt possible, idéalement d'ici la semaine prochaine.

La Ville de Trois-Rivières rapporte que c'est le premier incident du genre à survenir depuis l'arrivée des pianos publics dans le paysage trifluvien il y a trois ans.

Les pianos publics sont ouverts jusqu'au premier octobre.

Plus d'articles

Commentaires