Marie-Sol St-Onge a touché tout le Québec avec son histoire. Cette Trifluvienne a subi une quadruple amputation en 2012 après avoir contracté la bactérie mangeuse de chair. Elle et son conjoint ont apprivoisé leur nouvelle vie qui les a menés vers un premier roman intitulé RoboSol et la Cité invisible.

Marie-Sol St-Onge et Alin Robert expliquent d'emblée que l'histoire est fictive, même si certains éléments ne sont pas très loin de la réalité.

« On suit une agente qui va enquêter sur un problème météorologique qui se trame à la grandeur de la planète, et en parallèle on va suivre un trafiquant d'armes et un inventeur de la Deuxième Guerre mondiale en Allemagne », explique le conjoint de Marie-Sol, Alin Robert.

Même si les ressemblances sont fortes entre Marie-Sol et le personnage principal, l'histoire du roman est toute autre.

« On s'est fait plaisir. On est allé dans un univers que nous, on aurait eu le goût de lire justement. Quelque chose qui est complètement fictif, des rebondissements, beaucoup d'action », raconte Marie-Sol.

L'élément manquant

Alin Robert voulait écrire depuis longtemps. L'histoire du roman mijotait depuis plusieurs années dans sa tête.

« C'est suite à ce qui est arrivé à Marie-Sol, c'est le chaînon manquant qui me manquait justement pour pouvoir écrire un livre », explique-t-il.

« Tout à coup, tout a fait un sens. Toutes les histoires qu'Alin avait en tête, c'est comme si le personnage de RoboSol est venu unir tout ça, et là vraiment, l'histoire a fini par bien se construire avec ça », ajoute Marie-Sol.

Selon les deux auteurs, les lecteurs retrouveront plusieurs traits de la personnalité de Marie-Sol à travers le personnage principal.

RoboSol et la Cité invisible, le premier tome d'une trilogie, sera disponible dans plusieurs librairies de Trois-Rivières dès lundi.

D'autres projets

Marie-Sol St-Onge travaillera prochainement en collaboration avec l'auteur jeunesse Alain M. Bergeron, un auteur qu'elle admire.

Elle dessinera la couverture d'une série de livres.

D'après les informations d'Olivier Caron

Plus d'articles