Retour

Un salon de coiffure de Trois-Rivières prend le virage vert

Recycler les bouteilles de fixatif, les cheveux, le papier d'aluminium et les tubes de coloration : c'est possible pour les salons de coiffure. Le salon Eko Coiffure, à Trois-Rivières, en fait la preuve depuis qu'il a reçu la certification GreenCircle, qui encourage l'industrie de la beauté à prendre le virage vert.

Selon l'entreprise, près de 150 salons de coiffure sont certifiés GreenCircle au Québec. À Trois-Rivières, Eko Coiffure est le troisième salon à se joindre au mouvement.

« Ce sont toutes des choses qu'on était obligées de jeter dans la poubelle », dit la copropriétaire d'Eko Coiffure, Ève St-Cyr. Dorénavant, ce qui était considéré comme un déchet, sera recyclé « à 100 % », ajoute-t-elle.

Pour que le service fonctionne, l'implication de la clientèle est essentielle. « On a un écofrais de base de 1 $ qu'on charge aux clients », explique la copropriétaire Kimberly Groleau Paquette. « Ça sert vraiment à couvrir les frais pour le transport et les frais aussi pour la transformation de ce qu'on récupère ici en salon ».

Chaque jour, les salons de coiffure en Amérique du Nord produisent 191 000 kilos de déchets destinés à l'enfouissement, ce qui équivaut au poids de 14 autobus. La certification GreenCircle permet de diminuer la quantité de déchets produits.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine