Retour

Un service de valet de stationnement au centre-ville de Trois-Rivières

Les automobilistes qui se plaignent de trop tourner en rond pour trouver du stationnement au centre-ville de Trois-Rivières peuvent maintenant recourir à un service de valet, chapeauté par la Société de développement commercial (SDC) centre-ville Trois-Rivières.

Un texte de Michelle Raza

Les jeudis, vendredis et samedis, des valets s'installent de 17 h à 23 h à l'intersection des rues Hart et des Forges. Les automobilistes peuvent leur confier leur véhicule moyennant 10 $, en échange de quoi il leur sera retourné au même endroit après avoir passé la soirée dans le stationnement à étages Badeaux.

Ce n'est pas tellement que les espaces de stationnement soient rares au centre-ville, selon la SDC, mais que les automobilistes ne les trouvent pas tout le temps. « Les gens qui vont manger sur la rue des Forges veulent se stationner sur la rue des Forges, explique le directeur général de la SDC Mathieu Lahaye. Et ça, c'est plus difficile. »

Le service de valet en est à sa deuxième semaine d'opérations et a eu une dizaine de clients par soirée jusqu'à présent. Il s'agit d'un projet-pilote en vigueur jusqu'à l'ouverture des terrasses. Si la demande est au rendez-vous, le projet-pilote pourrait être prolongé et d'autres points de service pourraient voir le jour.

Ce sont les gens d'affaires du centre-ville de Trois-Rivières qui ont lancé l'idée de ce projet.

« L'hiver 2015 a été assez morose sur le plan économique, relate le directeur de la SDC, et nous avons consulté nos membres pour des suggestions. C'est eux qui ont proposé ça, comme ils ont aussi proposé l'installation d'une patinoire au parc Champlain. »

Beaucoup de nouveau au centre-ville

L'année 2016 commence bien au centre-ville de Trois-Rivières.On y recense habituellement autant de fermetures que d'ouvertures de commerces, mais dans les derniers mois, on a dénombré 22 ouvertures pour 15 fermetures.

« Et il y a cinq commerces qui ont annoncé leur ouverture pour l'hiver, rappelle Mathieu Lahaye, alors que normalement, les entreprises ouvrent leurs portes au printemps, juste à temps pour la période estivale. »

Dans les prochaines semaines, un hôtel boutique et une succursale du Magasin général Le Brun doivent ouvrir leurs portes sur la rue Notre-Dame, juste à côté du local du Bistro-brasserie Les Sœurs Grises, dont l'ouverture est prévue en février. 

Le directeur de la SDC se réjouit aussi de l'arrivée d'une entreprise informatique dans les anciens locaux du quotidien Le Nouvelliste sur la rue Saint-Georges, ainsi que du retour au centre-ville d'Acolyte Communication, qui s'installera dans l'ancienne boutique ZU sur la rue des Forges.

« Ce sont autant de travailleurs qui vont fréquenter les commerces et les restaurants du centre-ville », ajoute Mathieu Lahaye.

Le prochain défi de la SDC : augmenter le nombre de résidents au centre-ville de Trois-Rivières, qui ne sont actuellement que 1500. Cet objectif fait partie du plan d'action pour le développement du centre-ville, qui réunit cinq organisations municipales, culturelles et économiques.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine