Le joueur des Aigles de Trois-Rivières, Javier Herrera, a de bonnes chances de pouvoir enfiler l'uniforme de l'équipe la saison prochaine. Sa demande d'appel, à la suite du rejet de sa demande d'asile politique, pourrait être étudiée seulement dans 6 à 8 mois.

Javier Herrera, originaire du Venezuela, s'était vu refuser une demande d'asile politique pour sa famille et lui, le 13 janvier dernier. Le juge de la Commission de l'immigration considérait que les Herrera n'avaient pas besoin de protection.

M. Herrera juge néanmoins que sa famille serait menacée si elle devait retourner dans son pays d'origine. Il a donc entrepris des démarches auprès d'un avocat de Montréal qui travaille présentement à préparer sa demande d'appel.

Selon son avocat, la cour d'appel de la Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada pourrait prendre de 6 à 8 mois avant d'étudier son dossier et rendre une décision. Des délais administratifs qui ont, pour Javier Herrera, une conséquence bien heureuse : il pourra rester à Trois-Rivières d'ici là.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine