Retour

Un symbole de recueillement pour Cédrika vandalisé

La barrière près de laquelle les ossements de la petite Cédrika Provencher avaient été retrouvés, devenue depuis un lieu de recueillement en mémoire de la fillette, a été vandalisée mercredi matin.

Le ministère des Transports, responsable du chemin, a informé la police de Trois-Rivières de la situation le 16 août.Un gros véhicule de type camionnette aurait tiré la clôture à l'aide de chaînes ou de sangles, selon la police de Trois-Rivières.« Avec comment les poteaux ont pliés par l'avant, ce serait un véhicule qui aurait tiré, selon nos premières constatations », élabore le porte-parole de la police de Trois-Rivières, Luc Mongrain.

Des peluches ornaient la clôture en écrivant le nom de la fillette.Selon la police, cette clôture sert uniquement à empêcher les gens d'aller jeter des déchets dans ce secteur.Aucun témoin n'était présent. Les premières informations ne permettent pas de déterminer un motif derrière le geste. La sécurité publique de Trois-Rivières invite toute personne détenant de l'information sur cet événement à la contacter.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine