Retour

Une année remplie pour les Petits Chanteurs de la Maîtrise du Cap

Le concert printanier des Petits Chanteurs de la Maîtrise du Cap, qui sera présenté à la chapelle du Collège St-Joseph samedi soir, permettra aux chanteurs de lancer un tout nouvel album. Un projet imposant qui s'ajoute à la préparation d'un voyage en Italie au mois de juillet, où le choeur prévoit donner huit spectacles.

Un texte d'Anne-Andrée Daneau

L'album « Si nos voix s'unissaient » comprend seize chansons, dont des pièces sacrées, comme des oeuvres de Palestrina, Mozart, Fauré et Mendelssohn ou encore « Hallelujah » de Leonard Cohen.

Du chant profane comme le titre « Le cœur est un oiseau » de Richard Desjardins se retrouve aussi sur le disque.

Tous les enregistrements de l'album ont eu lieu à la chapelle du Séminaire Saint-Joseph.

« On se disait que c'était le temps de se mettre à jour avec un nouveau répertoire », dit Claire Bisaillon, directrice musicale de la Maîtrise des Petits Chanteurs du Cap.

Le dernier opus des Petits Chanteurs de la Maîtrise, nommé « La Quête », remontait à 2008.

Un voyage en Italie pour la chorale

Comme le veut la tradition de vivre l'expérience d'une tournée internationale, la soixantaine de chanteurs partiront vers l'Italie du 16 juin au 1er juillet.

Ils feront partie d'un concert lors de la messe papale à Rome. Différents concerts auront lieu dans les villes de Venise, Milan, Parm, Moderne, Florence et Rome.

Selon les organisateurs, ce genre de voyage permet aux chanteurs de découvrir un pays et de créer des liens entre eux et avec d'autres jeunes choristes qui partagent la même passion.

Le disque « Si nos voix s'unissaient » est vendu au bureau de la Maîtrise du Cap ainsi qu'à la boutique de la Basilique Notre-Dame-du-Cap au coût de 15 $.

Plus d'articles