Retour

Une athlète de Champlain participe aux Jeux panaméricains juniors de taekwondo au Mexique

Même si son nom de famille pourrait indiquer le contraire, Viviane Tranquille mène une vie extrêmement active. La jeune fille de 16 ans de Champlain pratique le taekwondo depuis qu'elle a cinq ans. La semaine prochaine, elle sera au Mexique pour les Jeux panaméricains juniors.

Elle l'avoue candidement : Viviane Tranquille n'a pas tout à fait l'air d'une athlète de sport de combat. Mais dès qu'elle met son casque, elle se transforme en véritable machine. Le taekwondo, « ça défoule », dit-elle.

C'est en conquérant le titre de championne canadienne dans la catégorie des moins de 46 kilos, cet été, que Viviane a mérité son laissez-passer pour les Jeux panaméricains juniors. « C'était toute une émotion », raconte-t-elle.

Devant le défi qui l'attend, Viviane garde son sang-froid. Elle voudrait remporter l'épreuve, un objectif tout naturel pour une jeune fille qui rêve de représenter le Canada aux Jeux olympiques de 2020.

Un style de vie exigeant

Même si le jour de la compétition au Mexique approche, il lui reste un peu de poids à perdre avant la compétition. Cette situation est tout à fait normale pour une athlète de taekwondo, explique-t-elle. « Un mois avant la compétition, je commence un régime plus sévère. Puis, ça descend tranquillement. »

Cependant, ce style de vie n'a rien de conventionnel pour une adolescente. L'entraîneur de Viviane confirme que la vie d'athlète vient avec d'importants sacrifices. « Il faut que tu aies une vie de moine, un peu. Il faut pas que tu sois dans les partys le vendredi soir avec tes amis. Il faut que tu dormes, que tu te reposes », dit Tommy Boisvert.

Viviane s'entraîne une vingtaine d'heures par semaine dans son programme de sport-études, à l'Académie les Estacades. Pour la défier, elle peut compter sur sa grande soeur, Sandrine. Cette dernière est actuellement blessée, mais habituellement, elle contribue au développement des aptitudes de Viviane.

« C'est le fun de pouvoir m'entraîner avec elle parce qu'elle me donne un peu de challenge, vu qu'elle est plus grande et tout », souligne Viviane.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine