Retour

Une barge échouée depuis Noël dans le lac Saint-Pierre bientôt renflouée

L'opération pour dégager le Alouette Spirit de sa fâcheuse position est prévue pour la semaine prochaine, mais le travail de préparation est déjà en cours. La manoeuvre sera possible notamment grâce à la montée du niveau des eaux.

On s’affaire actuellement à alléger la barge en transférant une partie des 13 000 tonnes de lingots d’aluminium qu’elle transportait sur une autre barge.

Le plan de renflouement soumis par l’armateur McKeil Marine propriétaire de la barge a été approuvé par Transports Canada et par la Garde côtière au cours des derniers jours.

Depuis Noël, les autres navires qui circulent sur le St-Laurent ont dû composer avec le navire échoué en bordure de la voie maritime juste à l’extérieur du chenal.

« Le pilote doit exercer une prudence accrue pour éviter d’impacter la position de la barge pour qu’elle demeure échouée de manière sécuritaire lors des passages des navires. On doit restreindre certains dépassements, mais surtout la vitesse au passage de la position de la barge échouée », explique le capitaine Alain Arseneault, président de la Corporation des pilotes du Saint-Laurent central.

La nouvelle de son renflouement est donc bien accueillie par les pilotes.

« On souhaite que cette barge-là soit en mesure d’être renflouée le plus tôt possible bien entendu, autant pour ce qui est de l’obstacle qu’elle pose pour la navigation, mais aussi pour le propriétaire du navire », indique le capitaine Arseneault.

Après plusieurs tentatives de renflouement cet hiver, l’armateur avait décidé d’attendre jusqu’à la fin mars pour que le niveau de l’eau remonte avant de remettre sa barge à flot.

D’après les informations d’Amélie Desmarais

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards