Retour

Une édition « exceptionnelle » du Festival Danse Encore

Les organisateurs dressent un bilan positif de la 23e année du Festival international Danse Encore, qui prend fin dimanche soir.

« On a eu des salles record, samedi soir pour le Gala, se réjouit la directrice artistique, Claire Mayer. C'était plein, au moins 900 places sur 1000 étaient occupées! De belles salles et des artistes qui ne veulent que revenir! »

Les organisateurs espéraient attirer 20 000 personnes à l'événement. Il en sont déjà à préparer leur 24e année.

Hommage à Vincent Warren

Le Festival a profité de son gala du samedi pour rendre hommage à un homme qui a marqué le milieu de la danse.

Vincent Warren, 78 ans, a été chorégraphe, enseignant, historien et conservateur de cet art.

Un ballet a même été écrit spécialement pour celui qui a été l'un des danseurs étoiles des Grands Ballets canadiens avant de devenir chorégraphe.

« Vincent ne va pas bien, il est âgé, et il a été énergisé par le Festival, indique Claire Mayer. Il était très touché. »

Plusieurs de ses anciens élèves s'étaient déplacés pour lui dire combien il avait été important dans leur carrière de danseurs.

« Il nous inspirait en nous racontant des histoires et nous apprenait la technique aussi parce que c'est un très grand partenaire, se souvient l'un d'eux, Bobby Thomson. Pour moi, il y a des histoires drôles de Vincent mais aussi un très, très grand respect. »

« Quelle soirée! On ne peut pas voir ça nul par d'autre qu'ici! », s'est quant à lui réjoui Vincent Warren.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine