Retour

Une gare au centre-ville pourrait consolider des investissements selon un expert

Si le train de passagers devait faire son retour à Trois-Rivières, le potentiel de développement des environs de la gare doit se hisser au sommet des critères pris en compte, selon l'aménagiste Christophe-Hubert Joncas.

Un texte de Marie-Ève Trudel

Deux projets de gare sont présentement sur la table, l'une au centre-ville et l'autre au District 55, selon les informations du quotidien Le Nouvelliste. Un projet de gare à l'aéroport a également déjà été évoqué.

Dans tous les cas, le potentiel de développement doit être considéré en premier lieu, selon l'aménagiste qui a accordé une entrevue à l'émission Facteur matinal.

« La raison est simple, ce sont des infrastructures qui ont un coût, assumé par les autorités publiques et donc il doit y avoir des potentiels de développement aux pourtours de ces infrastructures pour amener une hausse des valeurs foncières (...), un retour sur l'investissement », explique Christophe-Hubert Joncas.

Une éventuelle gare au District 55 ou à l'aéroport pourrait offrir un potentiel de développement plus important qu'au centre-ville, mais l'aménagiste apporte une nuance.

« Il y a déjà eu beaucoup d'investissements privés dans le centre-ville au niveau hôtelier et autres ». Dans cette optique, une gare au centre-ville permettrait de consolider des investissements privés et publics déjà réalisés, croit-il.

Une gare, une portée d'entrée

La gare, qui servirait notamment aux touristes, devrait se situer près des attraits touristiques majeurs selon l'aménagiste. « La localisation doit être réfléchie en termes d'image, d'identité, d'accès à un centre historique », énumère Christophe-Hubert Joncas.

Quant à l'ancienne gare du centre-ville, Christophe-Hubert Joncas y voit un lieu cohérent, d'autant plus qu'il est présentement inoccupé.

On a affaire à un bâtiment patrimonial d'exception. (...) C'est un lieu qui est à la recherche d'une vocation.

Christophe-Hubert Joncas, aménagiste

Sans être catégorique sur l'option à préconiser, l'idée de remettre en usage une ancienne gare « est un élément important dans l'équation », soutient l'aménagiste.

Christophe-Hubert Joncas voit d'un bon oeil le fait que plusieurs options soient envisagées et espère que cela laissera place au débat public.

Plus d'articles

Commentaires