Retour

Une manifestion en soutien aux préposés suspendus à Victoriaville

Une soixantaine de préposés aux bénéficiaires venus d'un peu partout, comme Nicolet, Shawinigan et Trois-Rivières, se sont rassemblés mardi matin face au CHSLD du Chêne à Victoriaville pour dénoncer la suspension de cinq jours imposée à des préposés aux bénéficiaires à la fin du mois d'août.

Rappelons que quatre préposés aux bénéficiaires de Victoriaville ont été suspendus pour une période de 10 jours, parce qu'ils auraient contraint une résidente de l'établissement où ils travaillaient à revêtir une culotte d'incontinence alors que celle-ci refusait de le faire.

Une rencontre entre le syndicat et des représentants du Centre intégré universiataire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS-MCQ) a eu lieu pour tenter de dénouer l'impasse. La suspension a ensuite été réduite de moitié.

« Tous les préposés aux bénéficiaires à la grandeur de la région auraient probablement commis les mêmes gestes pour soigner cette personne-là, donc des suspensions comme ça, on trouve ça inacceptable », soutient Pascal Bastarache, président régional de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS) de la CSN.

Le syndicat compte porter ce dossier en arbitrage. Il se dit confiant de l'emporter face à l'employeur à qui il demande de mettre en place un protocole d'intervention clair pour éviter la répétition d'un événement similaire.

« La madame avait des troubles cognitifs, donc elle n'était pas capable de prendre des décisions pour elle-même. Donc nous, on veut vraiment que les balises soient claires par le ministère ou les dirigeants du CIUSSS-MCQ. C'est toujours des réponses nébuleuses, on n'est pas sûr, on nous dit de rappeler si jamais il y a un problème... On veut vraiment des balises claires », mentionne l'un des syndicalistes présents sur place.

Au CIUSSS-MCQ, on dit prendre au sérieux le message des syndiqués et on assure que tout sera fait pour clarifier les façons d'intervenir lors de situations similaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine