Retour

Une meilleure surveillance policière réclamée la nuit sur l'autoroute 20

Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPPQ) réclame une meilleure surveillance policière durant la nuit afin d'assurer la sécurité de ses membres qui œuvrent sur l'autoroute 20 dans la région de Drummondville.

Le syndicat a décidé de dénoncer l’absence de patrouilleur de la Sûreté du Québec (SQ) à la suite d'un accident impliquant un véhicule du ministère des Transports survenu sur l’autoroute 20, à la hauteur du kilomètre 179, le 3 mars.

« On croit que s’il y avait eu une surveillance policière, ça aurait pu être évité », estime le président du syndicat, Frédéric Dagenais.

Selon le syndicat, le poste autoroutier de la SQ à Drummondville est fermé depuis janvier. Depuis, le poste de la MRC de Drummondville a pris la relève dans ce secteur. Toutefois, selon le SFPPQ, il n’y a pas plus de patrouilleurs de prévu durant la nuit sur l’autoroute 20.

À terme, il craint que les automobilistes ne développent de mauvaises habitudes lorsqu’ils circulent dans le secteur.

Même s’il a eu la confirmation que davantage de policiers seront présents sur la route à partir du mois de mai, Frédéric Dagenais doute encore que cette présence sera aussi plus importante durant la nuit.Or, avec l’arrivée du printemps, les chantiers routiers réapparaitront et les travailleurs se feront plus nombreux en bordure de l’autoroute.

« On ne veut pas que ça devienne une piste de course pour la sécurité de nos employés et de la sécurité des citoyens et des citoyennes », plaide Frédéric Dagenais.

Plus d'articles