Retour

Une microbrasserie fait renaître « Le temps des cerises »

Depuis novembre, la Microbrasserie L'arsenal a pris place dans l'ancienne cerisaie « Le temps des cerises », à Charette en Mauricie, qui avait fermé ses portes l'an dernier. Près de 8000 cerisiers décoraient autrefois l'endroit, mais un champignon ravageur, le nodule noir, avait endommagé plus de 3000 arbres en 2012. Le frère de Gilles Beaulieu, Sylvain a donc lancé l'idée d'en faire une microbrasserie.

Un texte d'Anne-Andrée Daneau

Dans un décor qui n'a pas changé au cours des années et qui rappelle encore l'ancienne cabane à sucre qui s'y trouvait, des cuves pour la préparation de la bière ont été installées dans ce qui était autrefois la salle à manger.

Le projet de l'entreprise est né lors d'une discussion entre quatre amis passionnés par l'art brassicole qui jouaient ensemble au baseball.

On a une très belle dynamique. C'est quand même une business, mais il faut être sérieux. Ce n'est pas toujours facile, mais étant donné qu'on a une belle chimie, c'est très plaisant!

Sylvain Beaulieu, président de la Microbrasserie l'arsenal

On a un salon de dégustation avec des grignotines. Les gens peuvent venir passer l'après-midi. On a la télévision pour les parties de hockey.

Sylvain Beaulieu, président de la Microbrasserie l'arsenal

Leur nouveau brasseur, Pascal Desbiens, compte une trentaine d'années d'expérience dans le domaine et vient tout juste de s'ajouter à l'équipe.

Je suis comme Obélix qui est tombé dans la potion magique! J'ai commencé à faire de la bière, j'avais 14 ans. J'avais une maman très compréhensive qui savait que son petit gars scientifique voulait s'amuser!

Pascal Desbiens, brasseur de la Microbrasserie l'arsenal

« Un concept militaire »

L'arsenal propose quatre bières au concept militaire: La Charette, La Milice, La Hangar et La Canonnier. Elles sont toutes présentées dans une bouteille d'aluminium. Ce serait la seule microbrasserie à proposer un tel concept au Québec.

Selon le président, Sylvain Beaulieu, la durabilité de la bière serait ainsi prolongée. Il serait aussi plus facile de refroidir la bière avec ce matériau. Les propriétaires veulent aussi que les consommateurs puissent apporter ces bouteilles dans les endroits où il est interdit de consommer des bouteilles en verre, comme dans les parcs.

Les nouveaux investisseurs se concentrent depuis trois mois à faire connaître leurs produits et sont déjà présents dans quelque 200 points de vente partout au Québec.

Ils seront,  le week-end prochain, au festival L'Aurore boréale à Trois-Rivières.

Plus d'articles