Retour

Une nouvelle vie pour les feuilles mortes dans les champs de la Mauricie

Alors qu'à la fin de l'automne plusieurs tonnes de feuilles mortes prennent le chemin des sites d'enfouissement, une vingtaine d'agriculteurs de la région leur donnent une deuxième vie en les transformant en engrais.

Depuis 9 ans, René Perreault récupère les feuilles mortes amassées par les citoyens.

« Quand on les mélange avec le fumier, [...] ça se composte, explique-t-il. Je trouve que ça fait une très bonne matière organique pour les sols. »

L'initiative est chapeautée par la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie et l'Union des producteurs agricoles.

Tout ce que les citoyens ont à faire est de livrer les feuilles mortes chez l’agriculteur.

D'après René Perreault, l'initiative permet en plus d'éviter à des centaines de tonnes de feuilles de prendre le chemin du site d'enfouissement.

Depuis quelques années, l’agriculteur sent un engouement pour l’initiative de la part des citoyens.

« Ça fait au moins trois semaines qu'ils viennent en mener. Ici, la semaine dernière, c'était plein. »

Jean Matteau, qui utilise les feuilles mortes depuis 12 ans sur sa ferme de Saint-Boniface, estime quant à lui qu’elles apportent une valeur ajoutée à sa terre.

« Ça apporte beaucoup de matières organiques. Comme j'ai des terres plutôt sablonneuses ici, c'est excellent pour le sol », dit-il.

Bien qu’il admette que le travail ne se fasse pas sans frais, l'agriculteur affirme fièrement le faire par principe.

Avec les informations de Jérôme Roy.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine