Retour

Une participation plus forte que prévu à l’enquête sur les femmes et filles autochtones

On attendait une vingtaine de témoignages pour la première session d'audiences de l'Enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, mais c'est finalement deux fois plus de personnes qui ont demandé à être entendues à Whitehorse, au Yukon.

Devant cette affluence, des participants ont demandé que l’Enquête puisse tenir une deuxième série d’audiences au Yukon. La commissaire Michèle Audette a répliqué que cette demande allait être prise ne compte. « Mme Buller (la commissaire en chef) s’est engagée à revenir », a confirmé Mme Audette.

Cette dernière n’a pu s’empêcher de revenir sur les critiques dont a fait l’objet l’Enquête en soulignant la forte participation de la première journée.

Mme Audette a finalement mentionné les services donnés aux participantes qui reçoivent l’appui de travailleurs sociaux et de psychologues de même que du soutien spirituel de la part des nations autochtones présentes.

Les audiences de l’Enquête à Whitehorse se poursuivent jusqu’à jeudi.

Plus d'articles

Commentaires