Retour

Une solution pour favoriser les habitats de perchaudes dans le Lac Saint-Pierre?

L'équipe de Canards Illimités Canada (CIC), qui assure la conservation des milieux humides, a annoncé jeudi la mise en place d'un nouvel aménagement le long des berges de Saint-Barthélemy et de Maskinongé. CIC croit ainsi avoir trouvé une solution novatrice pour remédier aux difficultés que vivent les habitats de perchaudes du Lac Saint-Pierre ces dernières années. 

L'une des haltes migratoires, qui était utilisée durant la haute saison pour la production agricole, deviendra un aménagement permanent pour la faune. Cela assurera, selon CIC, des conditions optimales de fraye des poissons, dont la perchaude, et favorisera la reproduction des canards.

« On a modifié les structures, ça nous a permis de reprofiler les fossés, changer la station de pompage, a dit le directeur du Québec de CIC, Bernard Filion. Avant sa fonction, c'était d'extraire l'eau dans la cellule, maintenant c'est de ramener de l'eau dans la cellule. »

Une démarche saluée

Le directeur général de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, Alain Cossette, se réjouit de cette initiative. « On a une problématique au Lac Saint-Pierre au niveau de la perchaude pis là on va créer des habitats qui vont être plus propices à la perchaude, dit-il. En plus, c'est qu'on va mettre moins de rejets de sédiments dans le Lac Saint-Pierre, dont ça va favoriser aussi la perchaude. »

Les travaux se chiffrent à 246 000 dollars. 

La qualité de l'eau s'est détériorée au Lac Saint-Pierre ces dernières décennies et a eu des conséquences néfastes sur la population de perchaudes. Le gouvernement du Québec a d'ailleurs décrété un moratoire sur la pêche à la perchaude en 2012 pour une durée de 5 ans.

Plus d'articles

Commentaires