Retour

Une vague d'introductions par effraction pourrait être résolue

Yves Désilets, 50 ans, de Shawinigan, a comparu pour une accusation d'introduction par effraction dans une résidence de Trois-Rivières. La police affirme que son arrestation a permis de résoudre 18 dossiers de même nature.

Le 13 décembre dernier, Yves Désilets serait entré dans une maison de la rue J.-E.-Janvier, près du carrefour Trois-Rivières-Ouest, et aurait commis un vol.

Selon le porte-parole de la police de Trois-Rivières, la majorité des intrusions par effraction auraient eu lieu dans le secteur de Cap-de-la-Madeleine.

C'est un homme qui était connu des policiers.

Michel Letarte, porte-parole de la Sécurité publique de Trois-Rivières

Lorsqu’il a comparu jeudi, la Couronne s’est opposée à sa remise en liberté.

Yves Désilets demeurera détenu au moins jusqu'au 9 janvier, jour de son enquête pour remise en liberté.

La police indique que d'autres accusations seront déposées contre Yves Désilets.

Plus d'articles

Commentaires