Une résidente de Shawinigan a décidé d'utiliser les médias sociaux pour faire connaitre une situation qui lui est arrivée à l'urgence de l'Hôpital de Shawinigan. Sa publication a été partagée des milliers de fois.

Corine Gasse, 19 ans, dénonce le fait qu'une médecin n'ait pas réussi à diagnostiquer qu'elle faisait une embolie pulmonaire. Le tout s'est produit dans la semaine du 10 août. La jeune femme se plaignait de vives douleurs thoraciques depuis quelques jours.

Elle dit qu'une fois à l'urgence, la médecin lui a fait passer des tests d'urine, des prises de sang et des radiographies et que les résultats étaient normaux. La jeune femme soutient que la médecin n'a pas investigué davantage.

« Elle a dit que les tests étaient normaux et que j'avais probablement un muscle étiré ou déchiré et donc, de prendre des Tylenol et que ça devrait passer en 48 heures. Je ne la blâme pas nécessairement, mais je trouve qu'il y a eu un manque », affirme Corine Gasse.

De passage à Laval, quelques jours plus tard, Corine Gasse a, de nouveau, consulté, puisque sa douleur était encore vive. En plus des tests comme ceux qu'elle a subis à Shawinigan, le médecin lui a fait passer des examens des poumons et a décelé une embolie pulmonaire sévère.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec n'a pas voulu commenter, mais il invite la patiente à soumettre une plainte. Corine Gasse envisage le faire.

Plus d'articles

Commentaires